ASSOCIATION SPORTIVE ISSY-L'EVEQUE : site officiel du club de foot de ISSY L EVEQUE - footeo

UKRAINE - FRANCE : LA DESOLATION

16 novembre 2013 - 18:59

Battue en Ukraine vendredi soir en match aller des barrages de la Coupe du Monde (buts de Zozulya à la 63è et Iarmolenko sur penalty à la 81è), l'équipe de France est désormais condamnée à l'exploit mardi soir au Stade de France. Voici les notes données par Spacefoot aux joueurs de Didier Deschamps.

Lloris 4 Pas décisif, notamment sur le but de Zozulya puisqu'il n'a pas le gant assez ferme pour sortir le cuir de ses filets.

Debuchy 4 Très présent en première période en animant son couloir, le Magpie s'est fait bouger sur l'ouverture du score, entraînant la perte des Bleus.

Koscielny 3 A tenté à plusieurs reprises de trouver la faille sur les coups de pieds arrêtés offensifs, mais est impliqué sur les deux buts ukrainiens en se faisant déborder par le jeu en triangle conclu victorieusement à l'heure de jeu avant de provoquer le penalty du break. A terminé sa soirée par un carton rouge pour un geste d'énervement.

Abidal 3  A pris l'eau en seconde période comme ses coéquipiers face à la vitesse et l'impact physique des locaux. Aurait même pu provoquer un penalty.

Evra 3 Des fautes, des impécisions et peu d'apport offensif. Un marquage toujours aussi approximatif derrière.

Matuidi 5 A tenté de donner l'impulsion et de se débattre face à l’agressivité ukrainienne. A alterné le bon et le moins bon. A signaler qu'il a compensé plusieurs fois les absences d'Evra dans le couloir gauche.

Pogba 6 Le meilleur joueur français de la soirée. Au four et au moulin, le Juventino a fait la loi dans sa zone et affichant un volume de jeu toujours aussi important et en prêtant main forte à ses coéquipiers.

Nasri 3 Hormis une frappe qui aurait pu offrir l'égalisation aux Bleus, le Citizen a rendu une copie digne du mauvais Nasri que l'on voyait jusqu'à l'Euro 2012. Des passes ratées et un manque de percussion.

Rémy 4 De la bonne volonté même s'il n'a jamais réussi à mettre vraiment en danger la défense adverse.

Giroud 4 A rendu coups pour coups à ses gardes du corps et a pesé sans pourtant se créer des occasions alors que c'est ce que lui demande...

Ribéry 5 Un peu moins en vue que lors de ses dernières sorties, le Bavarois a souffert du marquage et des provocations ukrainiennes. Décevant alors qu'il devait faire la différence sur un match comme celui là au vu de son statut.

Commentaires

Aucun événement